Voile-Rêve révélé

Voilereverevele

Voile-Rêve-Révélé

Auteur : Evelyne TAPIE

Cet ouvrage peut être commandé sur le site Amazon.fr

 

"......... Les rêves sont de véritables combinaisons d’éléments les plus variés entre eux :

Éléments existant dans le quotidien du consultant
Éléments de son passé
Éléments de son imaginaire, de ses lectures
Éléments de tous ses différents apprentissages culturels
Éléments de son atavisme particulier
Éléments associatifs (d’idées, de sémantiques, de phonétique, de couleurs, de désirs…)
Éléments de pressentis intuitifs
Éléments de symboles religieux, mythologiques, corporels, éléments de ses refoulés et de bien d’autres encore ........... "

Notes de l'auteur : J'ai établi dans ce recueil une compilation des études de trente - sept rêves, réalisées au fil des années, dans mon cabinet d'analyste. Je les ai traitées de telle sorte qu'il y ait une forme d'étude progressive et didactique qui puisse permettre un « apprentissage » du langage analogique, associatif, des rêves. Cette étude se propose au même titre qu'une « enquête » où pas à pas, l'on découvre les « mobiles » sous-jacents, les mécanismes de défenses, les techniques d'influences, les traumas, (e t c) connus ou refoulés par le rêveur... Au fur et à mesure de ces « cas d'école » si je puis dire, le lecteur aura je l'espère, une certaine aisance dans l'appréhension de la symbolique onirique... Sachons aussi que si les rêves sont extrêmement riches en messages à décoder, nous pouvons aussi retrouver dans les oeuvres d'ordre artistique, une même approche en décryptage analytique. En ce qui concerne le rêve en lui-même, il renferme plusieurs niveaux de « lectures » possibles mais chaque niveau de lecture doit toujours se rattacher au vécu, à la genèse de vie du consultant. Ainsi peut- on dire qu'il n'y a pas de clefs d'interprétation qui de façon universelle, conviennent à tous. De plus, les rêves sont de véritables combinaisons d'éléments les plus variés entre eux... Il est important en outre, de noter les chausse-trappes dans les sens que peuvent nous fournir les rêves ! C'est un peu comme si une partie inconsciente du rêveur cherchait à égarer celui-ci à son réveil, dans l'interprétation possible de son rêve !"

L'écoute analytique :

L’écoute doit être neutre et bienveillante, tout analyste le sait, l’expérimente, elle doit être vierge de tout à priori, l’histoire de l’écoutant est occultée au profit de l’écouté, certes, cela est évident mais il est aussi primordial, que l’écoutant ait un vocabulaire des plus larges, dans la mesure où il cherche à aller sur le « terrain » de l’écouté pour avec lui, trouver le sens de son rêve… S’il ne peut adopter le langage propre, habituel, du consultant, le sens peut alors aisément être indécelable, perdu ou dénaturé… De ce fait, les jeux de mots d’un adolescent ou d’un adulte rébarbatif au lyrisme de la langue française n’auront rien à voir avec les jeux de mots de quelqu’un qui adore lire et qui aura de solides bases sémantiques ! Les symboles peuvent tout à la fois se référer à des sciences, à des religions, à la nature, à des émotions, des traumas physiques plus ou moins anciens, à des aspirations propres au consultant etc. Je ne fais pas ici l’apologie des compétences que devrait manifester tout psychanalyste, mais je souligne l’importance de l’adaptation de sa propre écoute au langage particulier de l’autre. Il est aussi essentiel même et surtout si un sens paraît évident à l’analyste, de ne pas chercher à l’imposer au consultant, c’est à l’aide de questions les moins directives possibles, posées par le psychanalyste, que le consultant confortera ce sens ou l’infirmera en apportant le sien. Car en dernier recours, c’est le consultant qui découvrira le sens, les sens, (l’essence) de son rêve et non pas l’analyste.

 

J’ai établi dans ce recueil une compilation des études de trente – sept rêves, réalisées au fil des années, dans mon cabinet d’analyste. Je les ai traitées de telle sorte qu’il y ait une forme d’étude progressive et didactique qui puisse permettre un « apprentissage » du langage analogique, associatif, de l’analyse de rêves. Au fur et à mesure de ces « cas d’école » si je puis dire, le lecteur aura je l’espère, une certaine aisance dans l’appréhension de la symbolique onirique… Si les rêves sont extrêmement riches en messages à décoder, nous pouvons aussi retrouver dans les œuvres d’ordre artistique, une même approche en décryptage analytique. Considérons maintenant que les rêves sont autant d’enveloppes cachetées, porteuses de messages et préparons-nous, au fil des pages suivantes à en découvrir quelques-uns, sachant que dans chaque rêve, nous ne pouvons entièrement tout découvrir !
Les mots inscrits en italique et soulignés sont ceux repérés à l’écoute, par l’analyste et dont il se servira ou non dans ses interrogations lors des entretiens et qui seront d’ailleurs souvent repris par le consultant, soit de lui-même, soit, suite à une question posée par l’analyste. Ces mots sont choisis à l’écoute, de par le fait qu’ils se répètent dans le rêve, qu’ils peuvent représenter un jeu de mots, qu’ils peuvent faire référence à une expression, une partie de proverbe, qu’ils représentent un anachronisme par rapport au thème du rêve, en tant que lapsus ou référence phonétique à un autre mot... Cependant, l’analyste ne doit jamais l’imposer au consultant, il laisse celui-ci libre de le retenir ou non à son attention, et de l’interpréter comme il le ressent à cet instant. (Évelyne Tapie)